Less defined

Déjà neuf jours depuis que j’ai posté les premiers clichés de mon challenge photo, #100HappyDays ! Je vous livre donc les suivants aujourd’hui, avec un petit bilan annexe !

Jour 10 : Des livres anglais, vendus à la librairie où je travaille
Jour 11 : Ma dose de caféine, servie dans ma tasse NaNoWriMo, pour écrire un peu avant d’aller travailler
Jour 12 : Pouvoir emprunter plein de BDs au travail, l’un des nombreux avantages d’être libraire 🙂
Jour 13 : Une super dédicace, obtenue pendant que je travaillais à une convention BD (M-Y Schmitt, « Ainsi Danse« )
Jour 14 : Et une autre ! (Mathieu Bablet, « Adrastée« )
Jour 15 : Le fabuleux générique de fin de « 300, Naissance d’un Empire »
Jour 16 : Travailler avec des objets adorables et de jolies couleurs 🙂
Jour 17 : Ma librairie, vide et dans l’obscurité, avant l’ouverture
Jour 18 : Un peu de street art sur le trottoir en allant bosser

A côté de cela, j’avance sur mon roman en cours, toujours sans titre, à un rythme convenable étant donné mon emploi du temps de ces derniers jours ! Je perds d’ailleurs de précieuses minutes à rédiger ce post, au lieu de travailler, bouh ! 🙂 Je viens de dépasser les 7300 mots et l’histoire commence à prendre joliment forme. Il m’est particulièrement agréable d’explorer un monde contemporain, sans incidence fantastique ou catastrophique comme dans mes autres romans. Je ne dénigre pas mes autres styles, bien loin de là, et l’idée de déraper vers eux m’effleure régulièrement, mais je me découvre une passion pour une histoire simple, emplie de douceur et de petits plaisirs. Je crois que cela me fait du bien de baigner dans cette ambiance positive, douce et un peu rêveuse, et j’espère de tout mon coeur que cela se ressentira à la lecture ! Pour le moment, les retours que j’ai reçus m’ont beaucoup motivée. Miracle, j’arrive même à planifier mes scènes à l’avance, chose hautement incongrue pour moi, jusqu’à peu. Et je crois que ça me réussit plutôt bien 🙂 Maintenant, je dois m’accrocher pour continuer à ce rythme, dans le calme, à grapiller toutes les minutes possibles. Chose très difficile en ce moment, étant donné que je suis de retour en entreprise et qu’il ne me reste que deux heures à moi par jour. Mais ce seront deux heures dédiées à cette histoire, non mais ! x)

Il m’est par ailleurs un peu difficile d’explorer certains aspects de cette histoire d’amour. Couplé à quelques lectures récentes, tout cela remue en moi des souvenirs, des expériences vécues, enfouies et oubliées, bonnes ou moins bonnes. Comme il est étonnant de constater combien l’écriture pousse à la réflexion, au repli sur soi autant qu’à l’ouverture vers l’autre. C’est une notion que j’ai beaucoup de mal à expliquer, et que je ne m’aventurerai pas à détailler, car je ne souhaite pas intégrer trop de sujets personnels dans ce blog. Toutefois, ce roman, ce sujet, cette façon d’écrire, mais aussi ces histoires découvertes il y a peu, ou encore des clichés contemplés au hasard, ces jours derniers, font naître en moi un marasme d’émotions et de réflexions. Ah, comment en dire trop et trop peu à la fois ! Bref, disons que cette phase d’écriture n’est pas de tout repos 🙂 Et grâce à tout cela mêlé, je me dis que certaines décisions sont nécessaires, certains caps importants à passer, à surmonter.

Bref, il est grand temps de conclure tout cela avant de m’éparpiller davantage ! Rendez-vous dans neuf jours pour la suite du challenge photo et le bilan du Camp ! 😉

(Le titre de ce post est tiré de l’excellente chanson « Only », du non moins merveilleux groupe Nine Inch Nails. Je ne peux que vous la / les conseiller ! Les paroles s’appliquent particulièrement à mes ressentis actuels. Par ailleurs, je dois remercier l’envoûtant Trent Reznor pour m’avoir inspiré non pas un, mais deux personnages ! Son univers est tout bonnement fascinant. (Et si vous ne connaissez pas The Perfect Drug et Closer, foncez ! Je suis une fanatique de ces deux clips / chansons, qui illustrent si bien certains de mes univers.)

Sur le même thème

Ambitions & ébauches 12 mars 2017
Souvenirs de Livre Paris 2017 29 mars 2017

Envie de réagir ?