Souvenirs de Livre Paris 2017

Quelle idée de vous promettre de vous raconter ma visite au Salon du Livre de Paris ! (Du moins, « Livre Paris », puisque c’est désormais son petit nom !)  C’était sans compter mon absence totale de maîtrise des réseaux sociaux et du côté événementiel des choses ! Après tant d’années passées à tout graver à travers clichés et vidéos, je profite désormais de tout au maximum, ce qui a souvent pour conséquence de réduire grandement les « preuves » pour étoffer ce genre d’articles ! 🙂 Mais bon, je vous l’ai promis, alors je vais partager avec vous cette grande aventure, ma « première fois » en tant qu’écrivain à Livre Paris !

Partie la veille pour déjeuner avec Hélène, mon éditrice, j’ai marqué la première étape primordiale de toute visite à Paris : le Starbucks ! 😀 Pendant des années, j’ai pris le bus le matin en profitant d’un Starbucks juste à côté de mon arrêt… autant vous dire que mon départ à l’étranger, puis mon retour en province, n’a fait rien fait pour enrayer mon addiction ! Heureusement, mes virées parisiennes sont désormais l’occasion de me laisser aller à ce petit pêché mignon, dont je profite sans doute bien plus.

Une soirée au calme, à déguster de délicieuses pizzas en très bonne compagnie (eh oui, c’est magique, nous ne pouvions pas aller à notre restaurant habituel, mais il peut désormais venir à nous !), et j’ai pu aussi découvrir le magnifique nouvel appartement de mes amis Marc et Damien, qui m’offrent toujours un havre de paix quand je crapahute à la capitale. Encore merci à vous, mes visites ne seraient pas les mêmes sans vous ! 💛

Et je peux sincèrement dire que j’ai crapahuté tout ce weekend ! Une fois ma valise déposée à l’hôtel, où je passais la nuit du Samedi, me voilà enfin en route vers le salon. En l’apercevant déjà resurgissent de nombreux souvenirs ; en effet, il y a trois ans de cela, j’y avais participé dans un contexte tout à fait différent, dans le cadre de ma formation de libraire, en tenant en stand de distributeur.  En vrac, j’étais restée debout des heures pendant cinq jours, à en avoir les pieds en feu (ce qui n’a pas beaucoup changé cette année, même si c’était d’avoir arpenté cette fois le salon en tout sens !), j’avais surveillé avec angoisse des gens posant leurs flûtes de champagne sur les livres en priant pour qu’elles ne tombent pas, et  eu besoin de quelques semaines pour m’en remettre ! (Ce qui va sans doute être le cas encore !) Mais cela avait été aussi une sacrée opportunité et une occasion géniale de voir l’envers du décor, en plus d’avoir eu la chance d’y faire de chouettes rencontres.

Arrivée un peu tôt, je tente de rendre visite aux copines, pour découvrir des stands et des allées submergés. J’abandonne donc plutôt pour me rafraîchir un peu, histoire de redevenir présentable avant d’entamer ma première séance de dédicace ! En arrivant sur le stand, quel plaisir de le découvrir bondé… c’est sans doute la libraire en moi, mais voir autant de gens acheter des livres, ça me remplit vraiment de joie. Juste avant ma séance, Jojo Moyes dédicaçait son dernier roman… une file d’attente incroyable ! Si je dis que j’ai été accueillie comme une reine par toute l’équipe de choc de Bragelonne et Milady, ce sera loin d’être un euphémisme !

Pour cette première heure, je dédicaçais avec ma comparse, Fanny André ! Comme nous nous connaissions déjà, cela m’a vraiment permis de me détendre et de profiter pleinement de cet incroyable moment. Et s’il était si incroyable, c’était grâce à vous ! Merci d’être venus si nombreux lors de mes trois séances de dédicace, j’ai encore du mal à y croire ! Lorsque je me suis installée, il restait une petite file d’attente… et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’elle était pour moi ! Je suis époustouflée de voir qu’Eden a su vous toucher autant, autant pour celles qui l’avaient déjà lu et venaient faire signer leur exemplaire (j’ai même vu des versions POD, j’en étais vraiment émue !), celles à qui les amies l’avaient conseillé, ou encore celles qui se sont laissées tenter grâce à ce salon : un grand, grand MERCI ! C’est grâce à vous que ce weekend a été si époustouflant, et vous m’avez vraiment redonné du cœur à l’ouvrage ! 💛

Toutes mes angoisses se sont littéralement envolées après cette heure de dédicace ! J’en ai donc profité pour arpenter le salon en compagnie de mon ami Marc, pour nous lamenter sur les files d’attente et le monde, mais surtout pour discuter encore de mille projets ! Il s’agissait aussi là du début de mes péripéties du weekend avec Rainbow Rowell, il faut absolument que je vous raconte…

Dédicace de Rainbow RowellQuelques jours avant le salon, Marc m’annonce que Rainbow (qui se trouve faire partie de mon panthéon d’auteurs favoris !) sera présente à Livre Paris, cette année. Il faut savoir que j’ai tous ses livres (ce qui n’est le cas que pour trois auteurs)… Je choisis donc avec soin celui à me faire dédicacer, histoire de ne pas accaparer tout son temps, mais je me vois obligée d’abandonner face à l’interminable attente. Dans la soirée, alors que je suis moi-même en dédicace, je raconte donc mes malheurs à Anne-Laure, l’une des éditrices de chez Bragelonne, en lui disant que je n’ai même pas pu la voir, et soudain… « Mais ! Regarde, c’est Rainbow Rowell ! ». Je crois à une blague, je me retourne, et je découvre… Rainbow, sur le stand Milady, en courte visite puisque l’un de ses romans y est publié  et qu’on lui présente donc le présentoir du Prix des Lectrices, pour lequel son livre est qualifié ! Je reste estomaquée… elle est là, à quelques mètres seulement, et je ne peux même pas aller lui parler ! 😀 La déception totale… mais au moins, je me console en me disant que je l’ai aperçue. (Oui, j’adore ce qu’elle fait à ce point, comme quoi on peut tous être fans de quelqu’un !). Le lendemain, alors que je m’apprête à quitter le salon, je me dirige vers le stand Milady pour récupérer mes affaires, je passe en désespoir de cause devant la dernière dédicace de Rainbow, et… miracle ! Il n’y a personne. Elle est partie en pause pour une poignée de minutes, et il n’y a que deux personnes qui attendent. 😮 Donc, grâce à ce retournement qui boucle mon salon de façon grandiose, j’arrive enfin à faire dédicacer mon exemplaire d’Attachments, le roman qui m’a le plus touchée. Même si je n’ai pas réussi à partager avec elle tout ce que je voulais dire (à quel point elle m’inspire, combien ses histoires me bouleversent, et qu’elle me donne espoir d’écrire un jour des histoires aussi prenantes et émouvantes), j’ai pu la rencontrer, et ça, ça n’a pas de prix ! 🙂

Le samedi soir, un repas organisé par mon éditeur m’a permis de passer un dîner assez inoubliable ! Malgré la fatigue du salon, la discussion a battu son plein – séries, films, voyages, football (!), livres… tout y est passé, et bien plus encore. Ce fut vraiment l’occasion de décompresser en douceur, et surtout en excellente compagnie, puisque j’étais attablée avec Amélie et Mary (les auteures de « Hors Jeu », entre autres !), que je voulais revoir depuis bien longtemps, ainsi qu’Hélène, Isabelle et Aurélia, de chez Bragelonne/Milady, et de Céline Mancellon (qu’on ne présente plus, j’en suis sûre, mais donc auteure, entre autre, de « Bad Romance » !). (Les autres étaient un peu trop loin, pardonnez-moi de vous omettre !). Quand j’ai enfin rejoint mon hôtel, autant vous dire que je n’ai pas fait long feu ! 😀

Anéantie par le changement d’heure (qui m’a en plus provoqué une belle sueur froide au petit-déjeuner, puisque j’ai cru un instant que j’étais en train de siroter mon café à l’heure prévue de ma dernière dédicace…), je me suis mise en route pour le salon avec pourtant le même entrain que la veille. Il ne me restait qu’une apparition à faire, mais cela m’a donc permis de hanter la réserve du stand Milady de faire quelques emplettes, parmi lesquelles quelques superbes découvertes ! Je me suis tout de même montrée relativement raisonnable, je trouve. (Oui, j’essaie de me convaincre, j’avoue.) En venant à ce salon, je n’avais par ailleurs que trois buts :

  • Obtenir une dédicace de Rainbow Rowell (on l’aura compris),
  • Obtenir le nouveau roman d’Estelle Faye (et donc une dédicace !),
  • Obtenir une dédicace de Christelle Dabos (« La Passe-Miroir », chez Gallimard Jeunesse).

Et je suis ravie de dire que j’ai réussi sur toute la ligne ! Estelle Faye fait partie de ces fameux trois auteurs dont j’ai tous les livres (la dernière étant Sarah Waters, pour les curieux !), aussi lorsque j’ai appris qu’elle sortait un nouveau roman aux éditions Critic (chez qui j’ai par ailleurs eu la chance de faire l’un de mes stages de libraire, donc j’étais plus qu’heureuse de les revoir !), j’ai foncé pour avoir enfin l’occasion d’une petite signature. Comme toujours, je n’ai pas osé dire la moitié de ce que je souhaitais dire (car elle aussi m’inspire et me permet de placer très, très haut la barre de mes rêves d’univers et d’écriture !), mais j’ai été ravie de pouvoir la croiser.

Il ne me restait donc qu’une chose à faire, pour boucler mon dimanche : réussir à atteindre Christelle Dabos et faire dédicacer mon exemplaire des « Fiancés de l’hiver », le premier tome de sa série, qui fut par ailleurs l’un de mes coups de foudre l’année dernière. Mission réussie, et je fus d’ailleurs ravie de rencontrer une auteure aussi douce et humble… et enfin, ENFIN, j’ai réussi à dire tout ce que je voulais et lui avouer combien son roman m’avait transportée 🙂

Inutile de vous dire que j’ai quitté le salon sur les rotules… Vous l’aurez compris, il ne me restait plus qu’une escale avant de reprendre le train vers mes terres, le calme de l’océan, le vent dans les arbres, après tant de bruit et d’agitation… (et, soyons honnête, les joies de ma PS4 et la reprise de mon projet en cours, donc je vous parlerai bientôt davantage !). Ce dernier arrêt chez Starbucks m’a permis de m’affaler de me poser dans un fauteuil confortable, de me replonger dans un roman époustouflant pour déconnecter un peu, de grignoter un délicieux muffin au citron et graines de pavot (miam !), et de rêver aux prochaines lignes, aux prochains visages, aux prochaines univers… mais aussi aux prochaines rencontres, dans ce monde-ci, aux prochaines conventions et aux prochains projets… pour continuer cette époustouflante aventure en votre compagnie !

MERCI ! ❤❤❤

Remerciements 💛

Je vais tenter de remercier tout le monde, en essayant de ne manquer personne… si c’est le cas, je m’en excuse du fond du coeur, j’ai encore du mal à reconnecter tous mes neurones, j’avoue !

Chez Bragelonne et Milady :  Fanny et Leslie, organisatrices de choc pour l’événementiel, merci de votre accueil et de votre énergie ! ; Florence, merci pour ton incroyable spontanéité et ta bonne humeur, je suis heureuse d’avoir pu enfin faire ta connaissance ; Aurélia, merci pour toutes nos discussions et pour nos rires, promis je sais que tu ne fais pas que manger ! 😉 ; Yael, merci d’avoir toujours été aux petits soins avec moi (ma fournisseuse officielle de bouteilles d’eau !), j’admire encore ton efficacité ; et toutes les autres vendeuses du stand, donc je n’ai malheureusement pas su le nom, merci pour vos sourires constants ! ; évidemment, en dernier mais pas des moindres, tous mes remerciements à « mes éditrices » (puisque je vous vois vraiment comme telles, et qu’il faut bien l’avouer, je vous ai un peu accaparées ! ☺) : Hélène, pour tout le temps que tu me consacres depuis toujours, ton oreille attentive et tes encouragements fondamentaux ; Anne-Laure, pour cette histoire à rebondissements avec Rainbow Rowell, ainsi que pour ta fraîcheur et tes sourires, j’ai adoré apprendre à mieux te connaître ; et enfin, cette géniale rencontre du salon, merci à toi Isabelle, pour ces discussions passionnantes et ces conseils, je suis ravie d’avoir enfin eu la chance de faire plus amplement ta connaissance !

Un merci tout particulier à Monsieur Stéphane Marsan, sans qui rien de tout cela n’aurait été possible ! Pour la confiance placée en moi par le passé, mais aussi pour le futur, avec ce projet sur lequel je travaille actuellement grâce à vous. Merci 🙂

A toi, Marc, qui nourrit toujours mon imaginaire de tout un tas d’idées et qui recadre les miennes ! 😀 J’ai vraiment hâte d’en savoir plus sur ton nouveau projet et je trépigne d’y participer si cela se fait, merci de cet honneur ! (Et promis, je vais trouver une idée plus précise que « une histoire sur un druide » :D). Et à toi, Damien, parce que j’adore chaque occasion de discuter avec toi, tout autant que ta langue acérée et tes idées bien arrêtées ! Chaque visite chez vous est un plaisir ! 💛

Une bise à mes compagnes de dédicace, ma Fanny – tu étais radieuse, je le redis avec sincérité ! Merci à Marion (vive le Pays Basque !) et à Camille, à la robe magnifique et aux cheveux d’autant plus 😉 Bien évidemment aussi, à Amélie et Mary, quel bonheur de vous revoir, de rire à vos côtés (et ça, pour rire, j’ai ri…. !), je n’ai qu’une hâte : vous revoir à nouveau ! J’ai aussi été vraiment heureuse de faire la connaissance de Céline Mancellon, aussi timide que moi, mais maintenant que je le sais, je suis sûre que nous aurons l’occasion de papoter plus amplement la prochaine fois !

Merci aux auteurs qui ont pris le temps de me dédicacer leur livre : Rainbow Rowell, l’une de mes inspirations et une femme absolument rayonnante ; Estelle Faye, devant qui j’ai joué les timides, mais dont les univers me transportent à chaque fois ; à Dmitri Glukhovsky, dont j’ai hâte de découvrir enfin l’oeuvre après tant d’heures passées sur le jeu ; et enfin à Christelle Dabos, pour sa gentillesse incomparable et son humilité, alors qu’elle possède une plume qui me fait rêver. Et aux autres croisés au hasard des allées, notamment Adrien Tomas : j’ai été ravie de te revoir !

Evidemment, merci aux copines de MxM Bookmark : Mélody, Christine, Blandine… Encore bravo pour tout ce monde, j’ai été époustouflée de voir enfin le succès aux portes du M/M. C’est amplement mérité !

Enfin, un énorme bisou à AurElisa, comme j’ai été heureuse de te revoir enfin ! Ma binôme chérie, merci pour nos interminables discussions… et je ne te remercie pas pour la file d’attente alors que j’avais les pieds en compote ! 😀 Et une autre énorme bise à Rohan, que j’ai été ravie de croiser à nouveau après tout ce temps : j’espère qu’on aura enfin le temps de se poser un peu pour papoter ensemble, mais tes tatouages sont aussi magnifiques que toi, tu étais resplendissant (même en étant malade !).

 

Sur le même thème

Ecriture & Bilan 16 août 2013
Poussière & Lumière 4 novembre 2014

Envie de réagir ?