Les jours se suivent…

Et ne se ressemblent pas toujours ! 🙂 Il y un peu plus d’une semaine (déjà !), j’étais invitée à participer à la Y/Con, que certains d’entre vous connaissent sans doute. J’avais déjà participé avec grand plaisir à cette convention par le passé, à mes tous débuts et avant même de signer auprès de mon éditeur, lorsque celle-ci se déroulait encore à Lyon, et j’avais été touchée par l’ambiance si spéciale qu’on y retrouvait déjà.

Cette fois, j’ai eu la grande chance d’y être invitée pour y dédicacer mes romans sur le stand Milady, mais également en tant qu’intervenante lors de deux conférences, « Contextualisation de l’homosexualité dans la fiction historique » et « L’influence de l’auteur sur son oeuvre ».

(Photo prise par Karen, au Boudoir Écarlate)

Mais commençons par le début. 🙂 Si vous n’avez jamais eu la chance d’assister à l’une des conventions organisées par Event Yaoi, il faut savoir que l’équipe se montre toujours aux petits soins, autant pour les invités que les visiteurs. J’ai vraiment été entourée à la perfection, autant avant l’événement que pendant… une chose réellement bienvenue pour une angoissée comme moi ! (Un grand, grand merci  à Dédé et Béatrice, qui se sont assurées que je passe le meilleur moment possible, mais également à Léa et Marjorie, qui géraient les conférences auxquelles j’étais invitée et m’ont soutenues tout du long. Bien sûr, ces remerciements s’étendent à tout Event Yaoi, sans qui tout cela n’aurait été possible !)

La Y/Con, c’est autant l’occasion pour moi de rencontrer mes lecteurs que de jouer moi-même les fangirls et faire « quelques » emplettes ! Comme je ne suis toujours pas douée pour prendre des photos en ‘live’, je vous livrerai donc mes petites trouvailles au fil de l’article !

Avant même mon arrivée à la convention, j’ai eu le plaisir de retrouver mes amis, Marc (dont je vous ai tant vanté les mérites et poussés à acheter son premier roman, « Ouvrir les yeux » !) et Damien (l’auteur d’un autre de mes coups de cœur, « Kallio » !), pour un déjeuner bien trop court, malheureusement !

Très vite, j’ai dû filer sur les lieux de la convention, où j’ai été accueillie par la « Team S. »  (pour préserver leur anonymat !), soit l’équipe de choc de chez Bragelonne et Milady : Hélène, Fanny et Emilie, ainsi qu’Isabelle, qui m’ont toutes permis (comme toujours !) de passer un incroyable moment sur le stand de mon éditeur. C’est l’un de mes petits péchés mignons lors de ces conventions qui me sortent un peu de ma tanière, en grande solitaire que je suis : retrouver des gens qui me donnent le sourire jusqu’aux oreilles et me motivent lorsque les projets stagnent un peu (ou pire, lorsqu’ils ne stagnent pas, et que nos discussions me donnent encore d’autres idées qui s’incrustent… comme si mon temps n’était pas déjà dévoré par le reste ! 😀 ).

(Photo prise par Karen, au Boudoir Écarlate)

J’ai surtout eu grand plaisir à retrouver autant d’entre vous, pour signer vos exemplaires d’Eden, de Petrichor et Calame, comme tout autant de mes bébés !  J’étais vraiment ravie de voir l’engouement autour des petites cartes que je vous ai apportées, et sachez que tous ces moments passés à discuter de mes univers sont vraiment le cœur de ma venue lors de ces événements. Un grand merci à vous tous, une nouvelle fois ! ❤

J’ai été extrêmement surprise de vous voir d’ailleurs aussi nombreux lors de ces quelques séances de dédicaces, et par votre engouement envers ma nouvelle série. Nombre d’entre vous m’ont aussi demandé la suite de Broken Souls au plus vite, et c’est promis, j’y travaille d’arrache-pied ! Les idées se bousculent déjà pour ce troisième tome, mais il faut encore que j’arrive à les organiser de façon compréhensible pour tous, puisque c’est un peu le fouillis pour l’instant ! Mais promis, promis, je m’attelle à l’écriture de ce tome dès que j’arriverais à grappiller un peu de temps libre !

En dehors des dédicaces, j’ai été dépenser tout mes sous eu le plaisir de participer aux fameuses conférences dont je faisais mention un peu plus tôt. Dans ces moments, je suis toujours un peu fébrile puisque j’ai peur de dire un petit peu n’importe quoi (c’est l’émotion !), mais vous avez été nombreux à me dire que vous aviez apprécié mes interventions. J’en ai été vraiment touchée ! 🙂

La première conférence sur « La contextualisation de l’homosexualité dans la fiction historique » me tenait vraiment à cœur. J’ai eu la grande chance de discuter de ma façon de travailler aux côtés de K.J Charles et Marie Sexton… Vous comprenez pourquoi je me sentais toute petite ? 😉 La fiction historique m’a toujours passionnée, même en dehors de la romance. J’ai eu l’occasion de placer certaines de mes référence préférées en matière de livres, dont certains de mes coups de cœur absolus (comme « Caresser le velours » de Sarah Waters ou « La voix des anges » d’Anne Rice), cela a donc suffi à me ravir. Nous avons aussi discuté de la difficulté de se renseigner sur l’homosexualité lors des périodes concernées par nos ouvrages, de notre choix (ou non) de rester fidèle à la réalité, d’intégrer une histoire à un contexte historique difficile ou différent… Des sujets passionnants !

Ce soir-là, j’ai dîné en charmante compagnie auprès d’Amélie Astier et Mary Matthews (qui vous préparent de petites choses sous peu, je crois bien ! 😉 ) d’HV Gavriel, que j’aime toujours autant retrouver, de Fanny, organisatrice de choc de toutes nos dédicaces, mais également d’Isabelle, directrice éditoriale de Milady, qui remplit toujours ma pile à lire de pépites et se montre de tout aussi bon conseil en matière de films et séries ! J’ai donc repris des forces pour une seconde journée bien remplie.

La deuxième conférence, sur « L’influence de l’auteur sur son oeuvre », fut aussi intéressante pour moi que la première ! Aux côtés d’Hubert (dont les magnifiques bandes dessinées ornent depuis longtemps ma bibliothèque, notamment « Petit » et Demi-Sang », de vrais bijoux !), et de Nawak, nous avons pu discuter de la place de la réalité dans nos fictions, du reflet in/fidèle et in/conscient de nous-même dans nos personnages, de notre façon de transmettre messages et vécus dans nos ouvrages… Marjorie a également mené le débat de main de maître, relançant certains sujets aussi intéressants que les questions de départ, et j’ai vraiment passé un incroyable moment.

Pour finir, j’ai beau prétendre que je n’ai pas vidé mon compte en banque lors de cette Y/Con, vous avez bien compris que j’ai passé les quelques heures qui me restaient à dévaliser certains stands, à m’extasier sur le travail de certains artistes devant lesquels j’étais en totale admiration, et à échanger quelques mots avec tous ces amis que je ne vois jamais assez longtemps lors de ce genre d’événements ! Bref, pour résumer, cette Y/Con fut un plaisir sans fin… même s’il m’aura fallu une semaine pour m’en remettre ! 😀

Comme toujours, j’oublie sans nulle doute de trop nombreuses personnes dans ces remerciements, mais sachez que chacun d’entre vous m’a permis d’embellir encore ce weekend inoubliable ! 🙂 Et très vite, je reviendrai partager avec vous des nouvelles du NaNo de Novembre, qui approche inexorablement…!

 

Sur le même thème

Un nouveau site 24 juillet 2015
Le Rivage des Âmes ~ Sortie le 24 août 20 août 2016

Envie de réagir ?